Don d’organes

L’essentiel en bref

En principe, tout le monde peut donner des organes. L’état de santé du donneur, et non son âge, est le critère décisif. Avant tout prélèvement, les organes sont scrupuleusement examinés pour savoir s’ils fonctionnent bien et s’ils peuvent être transplantés. Un don d’organes ne sera en outre possible qu’en l’absence de tout critère d’exclusion (maladie tumorale active, infection non identifiée) et si la mort du donneur a été constatée sans le moindre doute possible. Une personne est décédée si la mort cérébrale (perte complète et irréversible de toutes les fonctions cérébrales ou arrêt cardio-circulatoire) a été confirmée après interruption des soins, décidée en raison d’un pronostic sans issue.

L’attribution des organes à disposition est effectuée selon le cadre légal fixé par la loi sur la transplantation et par les ordonnances correspondantes. L’attribution s’effectue selon les critères d’urgence médicale, d’utilité médicale, de priorités spécifiques et de temps d’attente.

Le consentement est obligatoire

Conformément à la loi fédérale actuelle sur la transplantation, il doit absolument exister un consentement pour le don d’organes ou de tissus. En l’absence de document attestant le consentement du défunt au don d’organes (par exemple sous forme d’une carte de donneur, d’une entrée dans le Registre national du don d’organes ou de directives anticipées), les médecins demandent aux proches s’ils connaissent sa volonté. S’ils ne la connaissent pas, ils doivent prendre en compte sa volonté présumée et décider à sa place. Si aucun proche n’est joignable, le prélèvement d’organes, de tissus ou de cellules n’est pas autorisé. La volonté du défunt a priorité sur la volonté de ses proches. Si le défunt a fait part de sa décision à une personne de confiance, cette dernière, et non les proches, devra prendre la décision.

Quels organes et quels tissus peuvent être donnés ?

Les reins, les poumons, le foie, le cœur, le pancréas (ou ses îlots) ainsi que l’intestin grêle. Il est également possible de donner des tissus tels que la cornée, les valves cardiaques et les vaisseaux sanguins les plus larges.

Vous trouverez plus d’informations sur le don d’organes sur le site Internet de Swisstransplant :

www.swisstransplant.org

Soutenez l’initiative et aidez à sauver des vies !

S’abonner à la newsletter. Faire un témoignage. Enregistrez votre décision.

Afin de vous offrir un service optimal, ce site Internet utilise des cookies pour évaluer votre comportement de navigation. En utilisant ce site Internet, vous acceptez le recours au cookies. Pour plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique « Protection des données ».